La vie de la communauté
de communes

Le mot du président

A l’heure où nous attaquons la phase finale de notre Projet de Territoire, il est question « d’attractivité du territoire » : thème central des discussions que nous entretenons autour de la perception que nous nous faisons du Rouillacais, pour les dix à quinze ans à venir. Chaque maillon de l’organisation territoriale française travaille d’arrache-pied à cette question. A l’heure où l’Etat délaisse ou délègue ses missions et compétences, à l’heure où les ressources se raréfient, c’est un sacré challenge que de développer l’attractivité dans cette période troublée. Nous avons des atouts sur notre territoire : l’augmentation de la démographie, des emplois locaux à plus de 60 %, des équipements et des services de proximité, une qualité de vie et un riche patrimoine. Mais nous avons aussi nos faiblesses. Nous sommes un territoire rural et, aujourd’hui plus encore, nous ressentons l’opposition du monde urbain au monde rural au travers des lois, décrets et ordonnances pris par les technocrates parisiens. Le déséquilibre financier idéologique nous handicape et nous freine dans notre développement. Un exemple concret : la planification urbanistique (PLUi / SCOT), certes nécessaire, mais beaucoup trop restrictive et contraignante pour nos contrées rurales. Cependant nous redoublons d’efforts et d’initiatives. A ce titre, le chantier du Très Haut Débit commence en ce début de printemps dans les zones les moins pourvues du Rouillacais. Le renforcement des systèmes radios et satellitaires va s’opérer pendant le déploiement. Les différents projets structurants suivent leurs cours : le pôle enfance jeunesse, l’aménagement de la Ferme des Bouchauds,... Dans le même temps, un travail important est déployé en direction du renforcement des services à la population, le succès de la maison des services au public, la réflexion sur l’offre de soins, le maintien du commerce, l’installation des entreprises… Ce travail nous mobilise et nous pousse à investir, à innover et à mutualiser. Nous avons également fait le choix d’accentuer notre soutien aux associations locales pour qu’elles puissent développer leurs activités et leurs projets. Dans ce contexte délicat et confus, nous affirmons notre volonté d’avancer, de construire et de structurer notre Rouillacais, avec les moyens et les idées qui nous ont toujours animés : faire ensemble ce que l’on ne peut faire seul (bloc communal), faire pour et en direction de la population et des citoyens que nous sommes tous.   Bonne lecture

LIRE LA SUITE

Lancement du Projet de Territoire

Quelques mots pour traduire nos ambitions pour notre territoire et pour imaginer son avenir. Le Projet de Territoire est lancé et les premiers résultats sont au rendez-vous.

Depuis le début de l’année 2017, nous vous en avons parlé. Aujourd’hui nous le réalisons. Suite à la décision de la CDCI (Commission Départemental de Coopération Intercommunale) de ne pas nous faire fusionner dans le Grand Cognac, il nous faut aujourd’hui définir ce que sera l’avenir de notre territoire.

Comment nos communes vont-elles se développer ? Quels seront les services et les moyens que nous mettrons en œuvre pour améliorer notre vie quotidienne ? Comment allons-nous promouvoir notre identité et nos atouts ? Comment pouvons-nous devenir attractif tout en conservant notre qualité de vie ?

Quelques-unes des très nombreuses questions auxquelles le Projet de Territoire a l’ambition de répondre pour les dix prochaines années.

Un Projet de Territoire mais aussi le projet de toutes les composantes de notre territoire. C’est ainsi qu’élus, mais aussi entreprises, associations, professionnels de tous les domaines représentés, habitants seront sollicités afin d’enrichir la réflexion collective.

La première étape de cette réflexion est aujourd’hui achevée. Merci aux nombreux acteurs qui ont d’ores et déjà accepté de se prêter au jeu des échanges et des confrontations d’idées. Entreprises et associations de toute taille et de tout domaine d’activité, conseillers municipaux de nos communes, conseillers communautaires, tous ont ainsi pu exprimer leurs constats, leurs attentes, leur avis sur les forces et faiblesses de notre territoire. Merci à eux, tant pour leur disponibilité que pour leur implication dans ce vaste projet. De cette étape, que faut-il retenir ? Que de manière largement partagée, nous considérons que nous disposons d’atouts indéniables que nous souhaitons préserver et développer, que nous devons les promouvoir, que nous devons prendre en compte l’évolution de notre société et des besoins de nos concitoyens … autant de défis qu’il nous faut relever.
Mais il ne s’agit là que du « premier étage de la fusée », la prochaine étape est bien plus ambitieuse. Partant de l’analyse des avis nous ayant été fournis, nous lançons aujourd’hui une large opération de recueil des attentes pratiques de tous les acteurs du territoire : habitants que nous sollicitons via un questionnaire, entrepreneurs et associations que nous rencontrerons au travers d’entretiens et d’ateliers collectifs, artistes du territoire, nos jeunes qui vivront le territoire de demain… Jusqu’à la mi-juillet, ces rencontres se poursuivront. En septembre, le temps de l’analyse et de la synthèse sera venu. Notre objectif : finaliser le projet de territoire pour cette fin d’année et, à partir de 2018, lancer la mise en œuvre des actions et des projets pratiques qu’il contiendra. La réussite de ce projet ambitieux est liée à la participation de tous, et nous vous tiendrons informé régulièrement de l’avancement des travaux sur le site de la communauté de communes.

LIRE LA SUITE

Le territoire

Située en région Poitou-Charentes, la Communauté de Communes du Rouillacais a une position stratégique grâce à sa proximité des grands axes reliant :

 

  • Paris à Bordeaux par la route (400 km par l'A10 et la N10) et le train (2h15 en TGV).
  • Les côtes atlantiques à l'espace Rhin-Rhône (N141).

 

L'aéroport d'Angoulême, à une vingtaine de kilomètres relie de façon journalière le territoire aux plus grandes villes européennes (Milan, Bruxelles Genève, Düsseldorf) via Lyon.

Le Rouillacais en France

 

Proche de la célèbre ville de Cognac, le Rouillacais est en pleine zone d'appellation de la "Liqueur des Dieux" et propose aussi ses diverses variétés de Vin de Pays ainsi que de Pineau.

 

Avec près de 10 000 habitants, le Rouillacais est une communauté de 20 communes rurales (nos 20 communes) dont la ville-centre est Rouillac, bourgade où il fait bon vivre.

 Le Rouillacais en Charente

Le territoire