Description

Localisation et accès

Val d'Auge est située au nord-ouest du département de la Charente, en limite avec la Charente-Maritime.

Le village d'Anville est par ailleurs à 12 km d'Aigre, 16 km de Matha, 17 km de Jarnac, 22 km de Cognac, 33 km de St-Jean d'Angély et de Ruffec.

Situé à l'écart des grands axes de circulation, Anville est desservi par des petites routes départementales qui se croisent au bourg et la relie aux communes avoisinantes : les D 64, D 75, D 354, D 356 et D 469. La D 939, ancienne route nationale de Périgueux et Angoulême à la Rochelle par Rouillac et St-Jean d'Angély passe à Sonneville, à 3,5 km au sud-ouest du bourg.

Le village d'Auge St-Médard est à 8 km au nord de Rouillac, à 9 km au sud-ouest d'Aigre et à 29 km au nord-ouest d'Angoulême.

Auge Saint-Médard est aussi à 6 km de Gourville, 7 km de Marcillac-Lanville, 18 km de Matha, 25 km de Cognac.

Le village est à l'écart des grands axes routiers. La D 75, de direction nord-sud, passe à Auge à l'ouest, reliant Sonneville à Verdille. Les D 90 et D 188 passent à Saint-Médard. Les D 118 et D 66 traversent le nord-est du village, et la D 356 limite le village juste à côté d'Anville.

Bonneville est un village rural situé à mi-chemin entre Rouillac et Aigre.

Il est aussi à 26 km au nord-ouest d'Angoulême, 7 km de Rouillac et d'Aigre, et 5 km de Marcillac-Lanville.

Bonneville est à 2 km de Gourville où passe la D 736, route de Ruffec à Saint Fort sur le Né, passant par Aigre, Rouillac et Jarnac.
De petites routes départementales traversent le village : la D 66 et la D 117 se croisent au bourg, la D 90 passe au sud-ouest.

MONTIGNE est un village situé à 5 km au nord de ROUILLAC et 27 km au nord-ouest d'ANGOULEME, non loin de la Charente-Maritime.

Le bourg de MONTIGNE est aussi à 5 km à l'ouest de GOURVILLE, 11 km au sud-ouest d'AIGRE et 24 km au nord-est de COGNAC.

À l'écart des grandes routes, MONTIGNE est 3 km au nord-ouest de la D 736 entre ROUILLAC et AIGRE. Le bourg est au carrefour de deux routes secondaires, la D 118 et la D 356.

Structure

Les contours de la commune nouvelle épouseront les contours des quatre communes associées pour s'étaler sur une superficie de 4452 hectares, (Anville 816 + Auge-Saint-Médard 1737 + Bonneville 1008 + Montigné 891) accueillant une population de 823 habitants.

ANVILLE
Les hameaux les plus importants sont surtout groupés autour du bourg à l'ouest, avec La Cabane, Les Davids, La Bourgeoisie et Fontgrive. A l'est on trouve Les Voies et Les Rechins, et le Logis de Mortier au sud-ouest.

AUGE ST-MEDARD
17 hameaux et villages : Auge, St-Médard, Fraichefont, La Bréchoire, Crotet, Le Petit Beauvais, Chez Durand, Les Eliots, Chômeau, Le Roc, Les Charriers, La Poissonnerie, Les Masquets, Le Bardonnaud, Les Doussaints, Les Hublins, Les Métairies.

BONNEVILLE
Le hameau le plus important est Patreville, au nord, où se situe la mairie annexe. Le bourg de Bonneville, plus petit, accueille l'église.
Des hameaux plus petits et des fermes sont disséminés dans la commune, comme La Ripaudière, La Folie, Les Fontaines au sud, ou Les Philippons et Chomeau au nord.

MONTIGNE
Le village compte quelques hameaux : les Martinières et les Leures à l'ouest, Saint-Romain à l'est.

Patrimoine / Tourisme

ANVILLE
Concernant le patrimoine bâti, il existe 7 fontaines ainsi qu'un four communal qui a été rénové. A l'époque, il y avait un château (appartenant à la Duchesse de La Rochefoucauld), mais aujourd'hui, il n'y a plus de traces de ce château. Il est également à préciser que le fond de bâtisse de l'église est classé.
Veuillez trouver ci-joint la fiche touristique d'Anville réalisée dans le cadre de l'inventaire du patrimoine ainsi que la synthèse du travail de terrain.
L'offre touristique existante sur le village est la suivante : chemins de randonnées, église, alvoirs et abreuvoirs.
Le nombre de gîtes et de chambres d'hôtes disponibles sur le territoire communal est de deux.

AUGE ST-MEDARD

Les deux églises, Notre-Dame d'Auge et St-Médard ont été rénovées récemment. Anciens Prieurés faisant partie du diocèse de Saintes, elles datent toutes les deux, pour leur partie la plus ancienne, du 11ème siècle, et ont été remaniées à plusieurs reprises. Ni inscrites, ni classées par les Monuments Historiques, elles méritent cependant une visite.

Celle d'Auge comporte deux cryptes superposées, difficilement accessibles, qui constituent "le creux de Ste-Radegonde". L'ancienne mairie d'Auge, à proximité de l'église et de plusieurs maisons des 15ème et 13ème siècles, est devenue la Maison des Associations.

Celle de St-Médard était, jusqu'au milieu du 20ème siècle, une mairie-école, aujourd'hui propriété privée. L'actuelle mairie est située à l'ancienne cure de St-Médard. Un nouvel arbre de la Liberté, cerisier pour respecter la tradition, a été planté devant la mairie en 1989.

Veuillez touver ci-joint la fiche touristique de Auge St-Médard, réalisée dans le cadre de l'inventaire du patrimoine ainsi que la synthèse du travail de terrain.


BONNEVILLE
L'église paroissiale Saint-Clément, qui appartenait au VIIIe siècle à l'abbaye de Saint-Cybard, fut reconstruite à la fin du XIIe siècle. Elle appartient au type des églises à clocher-mur et possède une nef unique à chevet plat. Elle est inscrite monument historique depuis 1996.
Elle abrite une chaire à prêcher du XVIIIe siècle en fer forgé qui constitue un objet unique dans le département. Elle est classée monument historique au titre objet depuis 1941.
La cloche en bronze datant de 1670 et gravée "PERRIN MESSIRE DE BARBEZIERES SEIGNEUR DE LOGERIE, MERRINE DAMOISELLE MARIE YTIERS... CURE. FONDEUR BARAUD AN 1670" est aussi classée depuis 1944, ainsi qu'un tableau "Le couronnement de la Vierge" datant du XVIIe siècle, depuis 2003.
Outre cette église classée, il est à noter la présence de cinq logis, de lavoirs et de deux points de vue.
L'offre touristique porte sur l'église, les lavoirs et fontaines et la rivière. Il y a également la présence de truffières.
Un hébergement touristique est présent sur le village.
Veuillez consulter ci-dessous la synthèse de la commune de Bonneville réalisée dans le cadre de l'inventaire du patrimoine :
- 1ère partie,
- 2ème partie.

MONTIGNE
Veuillez trouver ci-joint la fiche touristique de Montigné réalisée dans le cadre de l'inventaire du patrimoine ainsi que la synthèse du travail de terrain.



Paysages

ANVILLE
Le relief du village est celui de bas plateaux assez vallonnés descendant doucement vers le nord-est. Le point culminant est à une altitude de 151m, situé à l'ouest au bois des Seuils. Le point le plus bas est à 93m, situé sur la limite orientale au vallon du Puits. Le bourg est à 110m d'altitude.
Le paysage est plutôt vallonné, et il n'y a pas beaucoup de boisements. En effet, il s'agit plutôt de terres céréalières et de vignes. A noter qu'il n'y a pas d'élevage.
Le Sauvage, ruisseau intermittent appelé Auge plus en aval, et se jetant dans la Charente à Marcillac-Lanville, prend naissance dans la commune et passe au bourg, où l'on trouve plusieurs sources.
Concernant les haies, il y a des plantations le long des cours d'eau.

AUGE ST-MEDARD
Le relief du village est celui de "bas plateau ondulés", d'une altitude moyenne de 100m. Le point culminant est à une altitude de 130m, situé au réservoir communal en limite nord, mais une autre colline atteint 126m au sud. Le point le plus bas est à 69m, situé le long du Sauvage sur la limite orientale près de Patreville. Les bourgs d'Auge et Saint-Médard sont à 95m d'altitude.
Le village est arrosé par le Crachon, prenant sa source à St-Médard (ancienne fontaine) et la rivière Sauvage dont la source est située sur Anville. Ces deux rivières de 1ère catégorie se rejoignent pour former l'Auge, vallée autrefois connue pour ses moulins et la qualité de son beurre (laiterie coopérative de la vallée de l'Auge au Moulin de la Fragnée). Les prairies ont depuis largement cédé la place au maïs et au tournesol.

BONNEVILLE
Le relief est celui de bas plateaux d'une altitude moyenne de 100m. La vallée du Sauvage traverse le centre du village d'ouest en est, qui devient l'Auge plus en aval et qui fertilise la vallée et accueille les pêcheurs. L'Auge est un affluent de la Charente en rive droite à Marcillac-Lanville.
Le point culminant est à une altitude de 133m, situé sur la limite sud près du Breuil. Le point le plus bas est à 59m, situé sur la limite nord-est, le long du Sauvage. Les bourgs de Bonneville et Patreville sont à 80m d'altitude.
Deux petites sources naissent au pied du château des Fontaines, ainsi qu'au logis de la Folie à l'ouest. A ce dernier endroit, une bassine a aussi été édifiée.

MONTIGNE
Le relief du village est celui d'un plateau incliné vers le nord. Le point culminant est à une altitude de 170 m, situé sur la limite communale au sud-est. Le point le plus bas est à 78 m, situé le long du Sauvage sur la limite nord.
Le bourg, sur le flanc d'un petit vallon, s'étage entre 100 et 120 m d'altitude.
Le Sauvage borde le nord du village.
De petits affluents communaux descendent des collines du sud. Le ruisseau des Martinières arrose l'ouest du village.
Au pied du bourg, la Font Liotte, la Font Martin et la Fontaine du Logis donnent naissance à un autre petit affluent, le Cou de la Vache. Plus à l'est, la Font Nouveau et la fontaine des Demoiselles donnent naissance à un ruisseau intermittent.

Mars 2019

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Pensez-vous que notre site est :

Voir les résultats