Description

Localisation et accès

Genac-Bignac est située à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d'Angoulême.

La commune est aussi à 7 km à l'est de Rouillac, 8 km à l'ouest de Montignac, 11 km au sud d'Aigre et 15 km au sud-ouest de Mansle.

Structure

Genac-Bignac est une commune nouvelle, effective le 1er janvier 2016, qui résulte de la fusion des communes de Genac et Bignac.

La commune nouvelle compte 14 villages : Le Boisdimier, Cerceville, Dorgeville, Ecquechave, La Cotonnière, La Touche, Laubertière, Les Bouchauds (en partie), Les Cailletières, Le Petit Courbillac, Loumade, Moulins, Pontour, Puybossard (en partie) sur le périmètre de l'ancienne commune de Genac ; l'Haumont et les Godinauds pour le périmètre de Bignac.

En 2014, les communes de Bignac et Genac rassemblaient 979 habitants.

Paysage

A Genac, les paysages sont variés. Le sud et l'ouest connaissent une topographie de collines. Les coteaux calcaires au nord-est de Bouchauds et au sud de Laubertière font l'objet d'une reconnaissance au niveau européen (sites Natura 2000) pour leur intérêt floristique et faunistique. À l'exception de quelques zones en plateau, le nord et l'est de Genac sont composés de vallées, et en limite nord-est, du fond de vallée de la Charente. Il s'agit donc d'ambiances plus fraîches et plus humides.
Le point culminant de la commune est à une altitude de 157 m, situé au sud-est. Le point le plus bas est à 44 m, situé le long de la Charente sur la limite orientale. Le bourg, situé dans une petite vallée, est à 65 m d'altitude.

La commune de Bignac est dans la vallée de la Charente. Le sud de la commune s'élève en un plateau assez élevé, correspondant à la rive concave du fleuve. Le point culminant de la commune est à une altitude de 143 m, situé sur la limite sud-ouest. Le point le plus bas est à 42 m, situé le long de la Charente, en limite sud de la commune au pied de cet escarpement. Le bourg, construit dans la vallée, est à 48 m d'altitude.
La Charente arrose la bordure orientale de la commune. Le fleuve déploie de larges méandres en amont d'Angoulême.
Le Mosnac, petit affluent descendant de Genac, borde la commune au nord.
Des étangs, anciennes sablières, entourent le bourg, construit sur la rive droite du fleuve qui se divise en plusieurs bras.

Patrimoine et tourisme

L'église romane St-Pierre des Martyrs de Genac, des XIIème et XIIIème siècles est classée Monument Historique depuis 1980. Bâtie en forme de croix latine, elle fut ruinée par les Protestants en 1568 et restaurée en 1583. La façade qui s'appuie sur les contreforts d'angle et surmontée d'un clocher carré ajouré de 3 baies sur chaque face, est percée d'un portail à 4 voussures ouvrant sur une large nef voûtée en berceau dont les arcs doubleaux reposent sur des colonnes supportées par des pendentifs, disposition curieuse et très rare en Angoumois. Deux chapelles dédiées à St-Joseph et à Notre-Dame flanquent l'édifice.

L'église paroissiale St-Martin de Bignac était un ancien prieuré. La cloche en bronze a été bénite en 1666 par François Lambert, curé de la paroisse. Elle avait pour parrain Henri de Livenne et pour marraine Damoiselle Catherine de Livenne. Elle est classée Monument historique au titre des objets depuis 1944.
Une imposante litre funéraire orne le mur intérieur de l'église.
Veuillez trouver ci-joint le dépliant touristique de la commune de Bignac, réalisé dans le cadre de l'inventaire du patrimoine ainsi la synthèse du travail de terrain.

    

Septembre 2018

L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Pensez-vous que notre site est :

Voir les résultats